Panne sèche au Gabon

13/03/2013
Panne sèche au Gabon

Une partie de la production pétrolière du Gabon, 4e producteur subsaharien, est touchée après cinq jours de grève des employés du secteur pétrolier alors que la majorité des stations service de Libreville et Port-Gentil étaient en rupture de stock de carburant mercredi.

De sources concordantes, les deux majors Total et Shell, qui produisent plus de la moitié de la production gabonaise estimée à 220.000 et 240.000 barils jour ont pu travailler normalement mais les petites structures sont en revanche très touchées. 

Ainsi, la moitié de la production de Perenco, 3e producteur du pays avec environ 60.000 barils-jour, a été stoppée, selon le secrétaire général adjoint du syndicat Onep (Organisation nationale des employés du pétrole), Hans Landry Ivala. Un porte-parole de Perenco a indiqué que la compagnie ne ferait pas de commentaire sur le sujet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.