Panne sèche au Gabon

13/03/2013
Panne sèche au Gabon

Une partie de la production pétrolière du Gabon, 4e producteur subsaharien, est touchée après cinq jours de grève des employés du secteur pétrolier alors que la majorité des stations service de Libreville et Port-Gentil étaient en rupture de stock de carburant mercredi.

De sources concordantes, les deux majors Total et Shell, qui produisent plus de la moitié de la production gabonaise estimée à 220.000 et 240.000 barils jour ont pu travailler normalement mais les petites structures sont en revanche très touchées. 

Ainsi, la moitié de la production de Perenco, 3e producteur du pays avec environ 60.000 barils-jour, a été stoppée, selon le secrétaire général adjoint du syndicat Onep (Organisation nationale des employés du pétrole), Hans Landry Ivala. Un porte-parole de Perenco a indiqué que la compagnie ne ferait pas de commentaire sur le sujet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.