Pas de partage du pouvoir 


05/01/2011
Pas de partage du pouvoir 


Les Etats-Unis s'opposent à une solution de la crise ivoirienne qui impliquerait un partage du pouvoir, a déclaré mardi Philip Crowley (photo), le porte-parole de la diplomatie américaine, en réclamant à nouveau le départ du président sortant Laurent Gbagbo.
"Aucune solution ne doit prévoir un accord de partage du pouvoir", a-t-il déclaré à des journalistes.
Les résultats de l'élection du 28 novembre "ont été clairs", a-t-il ajouté: "Pour l'avenir de la démocratie en Côte d'Ivoire et en Afrique de l'Ouest, (Laurent Gbagbo) doit quitter le pouvoir".
M. Crowley a confirmé que les Etats-Unis étaient "prêts à discuter de la possibilité" que M. Gbagbo s'installe aux Etats-Unis après avoir quitté la Côte d'Ivoire. Il a toutefois ajouté que "tout projet de voyage vers les Etats-Unis devra prendre en compte" les violences qui se sont produites en Côte d'Ivoire depuis un mois.
La France "et d'autres pays" ont également offert à Laurent Gbagbo de l'accueillir, a affirmé par ailleurs une source américaine anonyme.
"Plus cela durera, et plus longue sera sa responsabilité dans les violences, plus cela rendra difficile d'envisager qu'il vienne aux Etats-Unis", a ajouté cette source haut placée dans l'administration Obama.
Le Premier ministre kényan Raila Odinga, médiateur de l'Union africaine dans la crise ivoirienne, avait déjà averti Laurent Gbagbo qu'une "solution kényane" de partage du pouvoir entre rivaux politiques n'était pas envisageable en Côte d'Ivoire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.