Pas une goutte d’essence à Libreville

03/04/2011
Pas une goutte d’essence à Libreville

La quasi-totalité de la production pétrolière du Gabon, 4e producteur sub-saharien, était stoppée samedi, au deuxième jour de la grève des employés du secteur, alors qu'à Libreville et Port-Gentil, les stations ne disposaient plus de carburant.
Aucun hydrocarbure ne sortait plus de l'unique raffinerie du pays, la Sogara à Port-Gentil, la capitale pétrolière.
L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui regroupe 4.000 des 5.000 salariés du secteur et dont les mouvements sont généralement très suivis, a mené des négociations dans les bureaux du Premier ministre Paul Biyoghe Mba samedi.
Arnauld Engandji, porte-parole de l'Onep, a annoncé en milieu d'après midi, à l'issue de cette rencontre, que le mouvement allait se poursuivre dimanche même si les représentants syndicaux vont "à nouveau consulter leurs bases samedi en soirée". Une nouvelle rencontre est prévue dimanche.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.