Premier A380 à Jo’burg

18/02/2010
Premier A380 à Jo’burg

Un A380 de la compagnie Air France s'est posé pour la première fois jeudi en Afrique, inaugurant une liaison régulière avec cet appareil entre Johannesburg et Paris à quelques mois de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud.
A compter du 28 mars, Air France offrira sept vols hebdomadaires entre Paris et Johannesburg dont trois en A380, jusqu'à la mise en ligne du troisième appareil prévue fin avril. A partir de cette date, la liaison sera entièrement assurée par des A380.
Le très gros porteur, dont les débuts avait été émaillés par des problèmes techniques, est arrivé sans encombre à 10H55 locale (09H55 GMT). Il avait embarqué mercredi soir 441 passagers sur une capacité de 538 sièges ainsi que 26 membres d'équipage à l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle.
"La Coupe du monde est l'opportunité mais pas le but. (...) Cela donne une opportunité d'être visible", a déclaré Pierre-Henry Gourgeon, directeur générale de la compagnie, présent lors de ce vol inaugural. Il a rappelé que la compagnie comptait économiser 15 millions par an en exploitant cet appareil.
"Avec trois avions cette année, ce sont 45 millions qui seront économisés", a-t-il souligné, "ce qui contribuera à réduire les pertes" générées en particulier par l'activité cargo. Au troisième trimestre, le groupe Air France-KLM a accusé une perte de 295 millions d'euros.
Au total, Air France a commandé douze A380. Le premier exemplaire a été livré fin octobre et le deuxième la semaine dernière avec quelques mois de retard, le constructeur Airbus rencontrant toujours des difficultés à finaliser l'aménagement de la cabine de cet appareil.
"Le troisième avion arrive en avril et le quatrième durant l'été", a en outre indiqué M. Gourgeon. L'un devrait assurer lui aussi la desserte Paris-Johannesbourg et le second Paris-Tokyo. Deux autres appareils devraient suivre à l'été 2011 pour rejoindre Washington et Montréal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.