Près de 500 morts en Côte d’Ivoire

24/03/2011
Près de 500 morts en Côte d’Ivoire

Les violences post-électorales en Côte d'Ivoire ont fait 52 morts durant la semaine écoulée, portant le bilan à 462 tués depuis fin 2010, et un entrepôt du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a été pillé dans l'Ouest, a indiqué jeudi l'ONU.
La mission onusienne commandée par un général togolais, forte de 10.000 hommes, "rappelle aux responsables des FDS (Forces de défense et de sécurité, fidèles au président sortant Laurent Gbagbo)" et aux insurgés du "commando invisible" que les "attaques généralisées ou lancées sciemment contre des populations civiles peuvent constituer des crimes contre l'humanité".
Le "commando invisible" est constitué de combattants partisans du président reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara. Ils affrontent à Abidjan les FDS.
Selon l'ONU, quelque 500.000 personnes ont fui leur habitation depuis le début de la crise, dont 90.000 se sont réfugiées au Liberia. Le Togo voit arriver chaque jour une cinquantaine d’exilés de Côte d’Ivoire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.