Printemps arabe, hiver rigoureux

17/12/2011
Printemps arabe, hiver rigoureux

Les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants vendredi dans le centre du Caire ont fait huit morts et 299 blessés, selon un bilan diffusé samedi par le ministère de la Santé, tandis que les accrochages reprenaient dans la matinée.


Le bilan des incidents de vendredi devant le siège du gouvernement est passé à huit morts et 299 blessés, a déclaré Adel Adaoui, adjoint du ministre de la Santé, cité par l'agence officielle Mena. Un précédent bilan faisait état de 3 morts et 257 blessés.

Les forces de l'ordre ont repris le contrôle samedi tôt dans la matinée des abords du siège du gouvernement, où les violents affrontements se sont poursuivis jusque tard dans la nuit.

D'importants effectifs de soldats et de policiers ont barré les accès à ce secteur, en déployant notamment des barbelés, à quelques centaines de mètres de la place Tahrir.

Les affrontements avaient débuté vendredi matin entre les forces de l'ordre et des manifestants qui campaient depuis fin novembre devant le siège du gouvernement pour protester contre la nomination par l'armée d'un Premier ministre, Kamal el-Ganzouri, qui fut déjà chef du gouvernement sous le président déchu Hosni Moubarak.

Ces heurts sont survenus alors que le pays est engagé depuis le 28 novembre dans des élections législatives, jusqu'à présent largement dominées par les formations islamistes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.