Proclamation de l’indépendance de la nation Azaouad

06/04/2012
Proclamation de l’indépendance de la nation Azaouad

Les insurgés touaregs, qui ont pris le contrôle du nord du Mali, ont annoncé vendredi l'indépendance de la nation Azaouad, invoquant 50 ans de mauvaise gouvernance et la charte de l'ONU sur les droits des peuples autochtones.

"Considérant la libération complète du territoire d'Azaouad, nous proclamons irrévocablement l'indépendance de l'Etat d'Azaouad, à partir d'aujourd'hui, vendredi 6 avril 2012", précise le Mouvement national de libération de l'Azaouad (MNLA), dans un communiqué diffusé sur leur site internet, signé par le secrétaire général Billal Ag Acherif.

"L'accumulation de plus de 50 ans de mauvaise gouvernance, de corruption et de collusion militaro-politico-financière, met en danger l'existence du peuple d'Azaouad et menace la stabilité de la région et la paix internationale", poursuit le MNLA dans son communiqué.

Le Mouvement national de libération de l'Azaouad (MNLA) accuse également les gouvernements maliens d'avoir essayé d'éliminer les touaregs, les affamant lors des différentes sécheresses.

L'Union africaine a annoncé vendredi qu'elle rejetait totalement la prétendue déclaration d'indépendance.

Le mouvement a profité de l'instabilité provoquée par le putsch du 21 mars pour s'emparer des trois principales villes du nord du pays, Gao, Kidal et Tombouctou. Une offensive qui a débouché sur la partition de facto du pays, sans que l'on sache exactement laquelle des différentes armées insurgées occupe quelle ville. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.