Proclamation de l’indépendance de la nation Azaouad

06/04/2012
Proclamation de l’indépendance de la nation Azaouad

Les insurgés touaregs, qui ont pris le contrôle du nord du Mali, ont annoncé vendredi l'indépendance de la nation Azaouad, invoquant 50 ans de mauvaise gouvernance et la charte de l'ONU sur les droits des peuples autochtones.

"Considérant la libération complète du territoire d'Azaouad, nous proclamons irrévocablement l'indépendance de l'Etat d'Azaouad, à partir d'aujourd'hui, vendredi 6 avril 2012", précise le Mouvement national de libération de l'Azaouad (MNLA), dans un communiqué diffusé sur leur site internet, signé par le secrétaire général Billal Ag Acherif.

"L'accumulation de plus de 50 ans de mauvaise gouvernance, de corruption et de collusion militaro-politico-financière, met en danger l'existence du peuple d'Azaouad et menace la stabilité de la région et la paix internationale", poursuit le MNLA dans son communiqué.

Le Mouvement national de libération de l'Azaouad (MNLA) accuse également les gouvernements maliens d'avoir essayé d'éliminer les touaregs, les affamant lors des différentes sécheresses.

L'Union africaine a annoncé vendredi qu'elle rejetait totalement la prétendue déclaration d'indépendance.

Le mouvement a profité de l'instabilité provoquée par le putsch du 21 mars pour s'emparer des trois principales villes du nord du pays, Gao, Kidal et Tombouctou. Une offensive qui a débouché sur la partition de facto du pays, sans que l'on sache exactement laquelle des différentes armées insurgées occupe quelle ville. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.