Reconversion

07/12/2010
Reconversion

L'ex-homme fort de Guinée, le général Sékouba Konaté (photo), a été chargé par l'Union africaine (UA) de mettre en place la future "Force africaine en attente" ainsi que de superviser la planification des opérations de paix de l'UA.
Le président de la Commission de l'UA, Jean Ping, a nommé le général Konaté "comme Haut représentant de l'UA pour rendre opérationnelle la Force africaine en attente (FAA)", indique un communiqué de la Commission.
Le général Konaté sera également "responsable de la planification et de la gestion des opérations de maintien de la paix" de l'organisation continentale, précise ce communiqué.
Président de la transition et ministre de la Défense de son pays, l'officer supérieur, au pouvoir depuis janvier en Guinée, "a conduit de façon transparente et patriotique la période de transition qui a abouti à l'élection présidentielle de juin et novembre 2010, et au retour de l'ordre constitutionnel", selon l'UA.
Homme-clé de la prise du pouvoir par l'armée fin 2008 à Conakry, Sékouba Konaté dirige la Guinée depuis la mise à l'écart du chef de la junte, le capitaine Dadis Camara, grièvement blessé à la tête lors d'une tentative d'assassinat en décembre.
En janvier, il s'était engagé à conduire son pays en crise vers des élections libres puis à restituer le pouvoir aux civils, après 25 ans de régimes autocratiques, militaires et civils.
Le second tour de l'élection présidentielle de novembre a vu la victoire de l'opposant historique Alpha Condé, avec 52,5% des voix.
Actuellement au Maroc, le général Konaté est toujours formellement le président de la transition jusqu'à la prestation de serment de M. Condé, dont on ignore encore la date.
Mi-novembre, l'officier s'était dit "prêt à être le ministre de la Défense" du futur président élu, si on le lui demandait.
La nomination de M. Konaté par l'UA intervient à un "moment crucial" dans la mise en place de la FAA, selon le communiqué.
La FAA sera en charge du maintien de la paix et de la sécurité sur le continent africain, et devrait permettre à terme à l'Afrique de résoudre ses propres conflits, sans faire appel à une puissance extérieure. Elle doit être constituée de cinq brigades régionales.
Dans le cadre de sa mission, M. Konaté "mènera des consultations au plus haut niveau avec les Etats membres de l'UA, et concentrera ses efforts pour mobiliser" ces pays afin de "consolider les progrès déjà enregistrés" dans la mise en place de la FAA.
Le général Konaté "utilisera par ailleurs son expérience pour renforcer les capacités de l'UA en termes de planification stratégique et de gestion" des opérations de maintien de la paix de l'UA, et plus particulièrement de la force actuellement déployée en Somalie, l'Amisom, conclut le communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.