Rencontre Gbagbo-Bédié

11/05/2010
Rencontre Gbagbo-Bédié

Le président ivoirien Laurent Gbagbo s'est entretenu lundi à Abidjan avec l'opposant et ex-chef de l'Etat Henri Konan Bédié (photo), en plein blocage du processus de sortie de crise censé conduire à un scrutin présidentiel reporté depuis 2005.
Cette rencontre inhabituelle entre les deux hommes s'est tenue à la mi-journée au domicile de M. Bédié, dans le quartier chic de Cocody, en présence du Premier ministre Guillaume Soro.
Les échanges, qui ont duré plus de deux heures, se sont déroulés "dans une ambiance cordiale et conviviale", a déclaré à la presse M. Soro, évoquant "une convergence de points de vue sur les questions de l'actualité politique du pays".
"Il y a eu une convergence de points de vue qui permet de faire des progrès, non seulement dans le sens de l'organisation d'élections, mais dans la réunification du pays", coupé en deux depuis le coup d'Etat manqué de 2002, a-t-il assuré, sans plus de précision.
En fin de journée, les leaders de l'opposition réunie au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) se sont retrouvés à leur tour au domicile de M. Bédié. Ils n'ont fait aucune déclaration à la sortie.
Le processus de sortie de crise est à l'arrêt depuis le début de l'année et la polémique autour de la précédente Commission électorale indépendante (CEI), dissoute par M. Gbagbo qui l'accusait de "fraude" sur la liste électorale.
Une reprise du traitement des contentieux sur la liste avait été annoncée pour lundi, mais cette opération "n'a pas redémarré" ce jour, a-t-on indiqué de source proche de la CEI.
Des difficultés de financement sont notamment à l'origine de ce nouveau retard, a-t-on ajouté de même source, précisant toutefois que des fonds supplémentaires venaient d'être débloqués par le gouvernement pour permettre une relance effective.
L'opposition a fermement contesté les modalités de la reprise du traitement des contentieux, exigeant "le respect scrupuleux du mode opératoire consensuel" adopté antérieurement.
La réunification du pays, encore embryonnaire, a fait l'objet récemment de vifs échanges entre camp présidentiel et ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) de M. Soro.
Les réunions de lundi surviennent en outre dans un climat tendu par l'annonce par la jeunesse d'opposition d'une manifestation le samedi 15 mai à Abidjan.
Censée clore la crise de 2002, la présidentielle ivoirienne a été sans cesse repoussée depuis la fin du mandat de M. Gbagbo en 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.