Retour au calme à Dakar

25/06/2011
Retour au calme à Dakar

L'opposition et la société civile ont exhorté vendredi le président sénégalais Abdoulaye Wade (photo) à renoncer à un nouveau mandat en 2012, au lendemain d'un conflit dans la rue alors que, en privé, des proches du pouvoir jugeaient le chef de l'Etat affaibli.

Après une journée de manifestations nationales, qui ont tourné à l'émeute à Dakar, M. Wade, 85 ans, a retiré un projet de loi controversé qui aurait permis l'élection simultanée du président et du vice-président avec seulement 25 % des voix.

Les violences de jeudi avec l'attaque ou l'incendie de véhicules, édifices publics et domiciles de responsables du pouvoir, ont fait 102 blessés à Dakar dont 13 policiers.

Une candidature de Wade en 2012 serait "illégale, illégitime, inopportune et dangereuse pour la paix et la stabilité du Sénégal et de la sous-région", a estimé vendredi le Comité de coordination des forces vives de la nation, qui réunit opposition et société civile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !