Rien ne va plus à la BEAC

08/06/2010
Rien ne va plus à la BEAC

Les chefs d'Etat d'Afrique centrale ont manifesté lundi à Brazzaville, au terme d'un sommet extraordinaire de la CEMAC, leur vive préoccupation face à la situation de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) minée par des dysfonctionnements, malgré la nomination d'un nouveau gouverneur.
"La conférence constate la persistance de dysfonctionnements au sein de l'institution d'émission", indique le communiqué final.
Pour y remédier, la conférence a décidé de prendre des mesures individuelles, notamment des nominations à différents postes dont le Congolais Daniel Ngassiki comme secrétaire général de cette institution financière.
Concernant la mise en place du passeport communautaire et de la création de la compagnie Air CEMAC dont Brazzaville abritera le siège, le président du Congo, Denis Sassou Nguesso (photo), a souligné qu'il s'agissait de « décisions politiques » qui devront être prises dans les mois à venir ».
Outre M. Sassu Nguesso, Ali Bongo (Gabon), François Bozizé (Centrafrique), Teodoro Obiang Nguema (Guinée Equatoriale) et Idriss Déby Itno (Tchad) participaient au Sommet de Brazaville.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.