Rien ne va plus à la BEAC

08/06/2010
Rien ne va plus à la BEAC

Les chefs d'Etat d'Afrique centrale ont manifesté lundi à Brazzaville, au terme d'un sommet extraordinaire de la CEMAC, leur vive préoccupation face à la situation de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) minée par des dysfonctionnements, malgré la nomination d'un nouveau gouverneur.
"La conférence constate la persistance de dysfonctionnements au sein de l'institution d'émission", indique le communiqué final.
Pour y remédier, la conférence a décidé de prendre des mesures individuelles, notamment des nominations à différents postes dont le Congolais Daniel Ngassiki comme secrétaire général de cette institution financière.
Concernant la mise en place du passeport communautaire et de la création de la compagnie Air CEMAC dont Brazzaville abritera le siège, le président du Congo, Denis Sassou Nguesso (photo), a souligné qu'il s'agissait de « décisions politiques » qui devront être prises dans les mois à venir ».
Outre M. Sassu Nguesso, Ali Bongo (Gabon), François Bozizé (Centrafrique), Teodoro Obiang Nguema (Guinée Equatoriale) et Idriss Déby Itno (Tchad) participaient au Sommet de Brazaville.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.