Sahara : satisfaction du Maroc

05/05/2010
Sahara : satisfaction du Maroc

Le Maroc s'est réjoui mardi de l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de la récente résolution sur le Sahara Occidental la qualifiant "d'importante et opportune".
"La résolution 1920 (...) rejoint parfaitement la vision et la démarche marocaines", a déclaré le ministre marocain des Affaires étrangères Taieb Fassi Fihri (photo).
Ce texte a prorogé d'un an le mandat de la mission de l'ONU au Sahara occidental (Minurso).
Selon le ministre, le résolution "confirme que l'objectif fondamental est la mise en oeuvre effective des résolutions adoptées depuis 2007 et dont les directives claires sont des négociations substantielles et intensives basées sur la prééminence de l'initiative d'autonomie marocaine".
Elle appelle, a-t-il ajouté, au "réalisme, à l'esprit de compromis" et à la "responsabilité" du Maroc, de l'Algérie et du Front Polisario à "se départir du passé et à coopérer directement entre eux".
"La résolution consolide la démarche en demandant aux parties de coopérer davantage dans le contexte de la prééminence de l'initiative marocaine sachant que le statu quo n'est plus admis ou toléré compte tenu de l'évolution dans la région maghrébine", a affirmé le ministre.
Le ministre faisait allusion aux dangers sécuritaires dans la région sahélo-saharienne.
M. Fassi Fihri a estimé que le texte apporte des "précisions très utiles car le mandat de la Minurso a été prorogé tel qu'il existe actuellement ignorant les vaines tentatives des autres parties d'altérer à dessein ce mandat pour faire diversion".
Le Maroc et le Front Polisario s'accusent mutuellement de violer les droits de l'Homme.
La résolution adoptée le 30 avril à l'ONU avait donné lieu a de très vifs échanges, certains membres du Conseil ayant vainement réclamé, comme le Polisario, l'instauration d'un mécanisme permettant à la Minurso d'enquêter sur d'éventuelles violations des droits de l'Homme.
Selon Taieb Fassi Fihri, le Conseil de sécurité "a placé l'Algérie devant ses responsabilités en matière d'organisation par le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) d'enregistrement des populations retenues dans les camps afin de leur permettre le retour librement consenti".
A ce sujet, a-t-il conclu, le Maroc se félicite de "l'importance des retours dans le royaume de plusieurs groupes ayant fui la réalité des camps de Tindouf" (sud-ouest algérien, ndlr).
Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental a été annexé en 1975 par le Maroc qui propose une large autonomie pour mettre fin au conflit. Rabat refuse l'indépendance contrairement au Front Polisario, soutenu par l'Algérie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.