Scrutin à hauts risques au Liberia

08/11/2011
Scrutin à hauts risques au Liberia

Les bureaux de vote ont ouvert mardi au Liberia pour le second tour de la présidentielle boycotté par Winston Tubman, principal rival de la présidente Ellen Johnson Sirleaf, au lendemain de la dispersion violente d'opposants qui a fait au moins deux morts.


Winston Tubman, leader du Congrès pour le changement démocratique (CDC), qui devait être opposé à Mme Sirleaf, a décidé de se retirer de la course, affirmant que ce scrutin risquait d'être entaché de fraudes similaires à celles qu'il avait dénoncées après le premier tour, et a appelé à boycotter le scrutin.

Ellen Johnson Sirleaf, prix Nobel de la paix 2011, était arrivée en tête au premier tour avec 43,9% des voix contre 32,7% à M. Tubman qui a accusé la présidente d'avoir utilisé massivement les ressources de l'Etat pour acheter le ralliement au second tour d'autres opposants.

L'élection intervient au lendemain de la dispersion violente par des policiers anti-émeutes d'opposants venus soutenir M. Tubman devant le siège de son parti.

Le président américain Barack Obama a mis en garde lundi contre toute tentative de perturber le second tour, soulignant que les électeurs avaient le droit de voter librement et sans peur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.