Six morts pendant une manifestation

03/03/2013
Six morts pendant une manifestation

Six personnes dont cinq civils et un policier sont mortes depuis mercredi à Conakry à la suite des heurts qui ont opposés des manifestants aux forces de l'ordre guinéennes.

Un précédent bilan communiqué samedi par le gouvernement avait fait état de trois morts, deux civils et un policier, à la suite des heurts mercredi, jeudi et vendredi, entre les forces de l'ordre et des manifestants de l'opposition dans la banlieue de la capitale.

Les heurts ont commencé mercredi au cours d'une marche d'opposants réclamant une transparence aux législatives prévues le 12 mai.

La manifestation de mercredi a été suivie jeudi d'une journée ville morte à l'appel de l'opposition.

Trois coalitions de partis d'opposition guinéens ont dénoncé samedi dans un communiqué les expéditions punitives organisées depuis le (mercredi) 27 février par les forces de l'ordre, qui mettent en péril la vie et les biens de nombreux citoyens dont le seul crime est d'avoir répondu favorablement aux mots d'ordre de manifestation de l'opposition.

Le président guinéen, Alpha Condé, doit recevoir lundi les acteurs politiques pour discuter des législatives, un scrutin repoussé depuis 2011.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

L'enquête avance

Justice

L’enquête avance concernant le lynchage et l’assassinat de deux soldats à Sokodé dans la nuit du 16 au 17 octobre 2017.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.