Somalisation en cours

27/08/2013
Somalisation en cours

Le président François Hollande a appelé mardi l'ONU et l'Union africaine à se saisir de la situation en Centrafrique, pays, a-t-il dit, au bord de la somalisation où 60.000 enfants risquent de mourir de malnutrition et qui compte un million et demi de déplacés.

J'appelle l'Union africaine et le Conseil de sécurité à se saisir de cette situation. La France les y aidera, a déclaré le chef de l'Etat, en ouvrant la conférence des ambassadeurs français réunis à Paris.

Il est plus que temps d'agir pour ce pays qui traverse une grave crise politique et humanitaire, a souligné le président.

Depuis la chute du régime de François Bozizé, renversé le 24 mars par la coalition rebelle du Séléka, le pays vit dans un climat d'insécurité généralisée, avec des exactions contre la population perpétrées par des combattants issus de l'ex-rébellion.

Ce pays est hélas au bord de la somalisation. (...) Le bilan est accablant. 60.000 enfants risquent de mourir de malnutrition. Un million et demi d'habitants sur 5 millions sont déplacés, a poursuivi François Hollande, rappelant qu'il avait reçu la semaine dernière les représentants d'organisations non gouvernementales engagées en RCA.

La diplomatie française prépare des initiatives, y compris au Conseil de sécurité des Nations unies, d'après une source à l'Elysée. Des consultations sont en cours à New York sur un projet de résolution.

Selon la ministre française de la Francophonie Yamina Benguigui, une réunion internationale sur la Centrafrique pourrait se tenir en marge de l'Assemblée générale des Nations unies fin septembre à New York.

L'objectif est de mobiliser tous nos partenaires pour mettre la Centrafrique au coeur des débats et pour soutenir la Misca, la Mission internationale de soutien en Centrafrique, une force panafricaine, militaire et policière pour l'essentiel, censée compter 3.600 hommes à terme mais dont le déploiement traîne en longueur, indique une source diplomatique.

Paris plaide également pour un soutien financier européen accru. L'idée, c'est d'aller vite car la situation se dégrade sur le terrain, souligne cette source.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.