Surchauffe à Benghazi

27/04/2012
Surchauffe à Benghazi

Des inconnus ont déclenché vendredi à l'aube une charge explosive dans un tribunal de la ville de Benghazi, dans l'est de la Libye, causant de gros dégâts matériels au bâtiment mais sans faire de victime.

L'explosion a causé un trou de trois mètres de diamètre dans les murs du tribunal situé sur la place Al-Chajara, sur laquelle donnent plusieurs bureaux du gouvernement et la Compagnie nationale de pétrole (NOC), selon un journaliste sur place. Elle a aussi endommagé une salle d'audience.

L'explosion est intervenue quelques heures après l'arrivée des membres du Conseil national de transition (CNT, au pouvoir), qui tient ses réunions à Benghazi la dernière semaine de chaque mois.

Jeudi, des affrontements ont éclaté dans une prison de Benghazi à la suite d'une mutinerie, faisant au moins un mort et quatre blessés, selon des sources de sécurité.

Berceau de la révolte contre Kadhafi, la ville méditerranéenne de Benghazi a été le théâtre de violences sporadiques depuis le début de l'année, dont un attentat visant des bâtiments gouvernementaux, la profanation d'une cimetière historique et des affrontements lors de rassemblements politiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !