Surchauffe à Benghazi

27/04/2012
Surchauffe à Benghazi

Des inconnus ont déclenché vendredi à l'aube une charge explosive dans un tribunal de la ville de Benghazi, dans l'est de la Libye, causant de gros dégâts matériels au bâtiment mais sans faire de victime.

L'explosion a causé un trou de trois mètres de diamètre dans les murs du tribunal situé sur la place Al-Chajara, sur laquelle donnent plusieurs bureaux du gouvernement et la Compagnie nationale de pétrole (NOC), selon un journaliste sur place. Elle a aussi endommagé une salle d'audience.

L'explosion est intervenue quelques heures après l'arrivée des membres du Conseil national de transition (CNT, au pouvoir), qui tient ses réunions à Benghazi la dernière semaine de chaque mois.

Jeudi, des affrontements ont éclaté dans une prison de Benghazi à la suite d'une mutinerie, faisant au moins un mort et quatre blessés, selon des sources de sécurité.

Berceau de la révolte contre Kadhafi, la ville méditerranéenne de Benghazi a été le théâtre de violences sporadiques depuis le début de l'année, dont un attentat visant des bâtiments gouvernementaux, la profanation d'une cimetière historique et des affrontements lors de rassemblements politiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.