Sûreté maritime : les nouveaux gendarmes des océans

29/03/2016
Sûreté maritime : les nouveaux gendarmes des océans

Le ‘HoverMast 100’ développé par la société israélienne Skysapience

Contrôler l’espace maritime, sécuriser les côtes, lutter contre la pêche illégale ou combattre la pollution, c’est la préoccupation quotidienne des pays côtiers du Golfe de Guinée face à la montée des périls.

Mais la mission s’avère souvent difficile faute de moyens de surveillance adaptés et du manque de coopération au niveau régional.

Grâce aux drones, il est désormais plus facile et relativement peu onéreux de sécuriser l’espace maritime.

La société israélienne Skysapience vient de commercialiser un équipement de surveillance adapté aux besoins des pays de la région, indique mardi le site sommetdelome.org.

Il s’agit d’un drone relié à une base mobile par un câble qui peut observer à 50 mètres de hauteur les mouvements en mer ou le long des côtes. Le ‘HoverMast 100’ est embarqué sur un pick-up ou sur un bateau et les données de jour comme de nuit sont transmises à un centre de contrôle et d’analyse.

Le fait d’être relié à un filin donne au drone une autonomie illimitée.

Son temps de déploiement n'excède pas 15 secondes.

Le prix est d’environ 400.000 dollars en fonction du niveau de technologie embarqué.

Le ‘HoverMast 100’est exploité en Israël, aux Etats-Unis et en Asie.

A l’occasion du prochain sommet de l’Union africaine (UA) sur la sécurité maritime (Lomé, Togo 15 octobre 2016), ces technologies et d’autres pourraient intéresser les participants à la recherche de solutions innovantes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.