Tentative de coup d’Etat au Bénin

03/03/2013
Tentative de coup d’Etat au Bénin

Plusieurs personnes ont été interpellées à Cotonou pour une tentative d'atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat béninois, a annoncé dimanche le Procureur de la République dans un communiqué à la presse.

Selon les premières informations que j'ai reçues, l'idée de ce coup de force était d'empêcher le chef de l'Etat de rejoindre Cotonou après un voyage en Guinée Equatoriale et instituer un régime militaire qui contraindrait le président Boni Yayi (photo) à l'exil, affirme le Procureur, Justin Gbenameto.

Le procureur précise qu'il a été informé de ces interpellations le vendredi 22 février. Aussitôt saisi, j'ai créé une commission d'enquête comprenant des officiers de police judiciaire de la gendarmerie afin de faire la lumière sur cette tentative de coup d'Etat, poursuit-il, avant d'ajouter : le juge d'instruction est saisi et l'enquête suit son cours.
 
Selon lui, le coup avait été monté par un colonel, Pamphile Zomahoun et un homme d'affaires Johannes Dagnon, tous deux actuellement détenus. L'enquête se poursuit, a précisé le procureur et elle déterminera s'il y a eu d'autres complices.
 
Boni Yayi, qui vient de terminer une année de président en exercice de l'Union africaine, s'était rendu en Guinée équatoriale en février pour un sommet de chefs d'Etat d'Afrique et d'Amérique latine.

Les rumeurs de coups d'Etat ne sont pas rares dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest.
 
En octobre 2012, l'homme d'affaires béninois Patrice Talon a été accusé d'être l'instigateur présumé d'un complot criminel incluant trois proches du président béninois visant à l'éliminer à l'aide de médicaments empoisonnés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.