Tripoli accepte un cessez-le-feu

17/03/2011
Tripoli accepte un cessez-le-feu

La Libye a annoncé vendredi qu'elle mettait fin à toutes les opérations militaires en application de la résolution votée par le Conseil de sécurité de l'ONU dans la nuit, a indiqué le ministre des Affaires étrangères libyen Moussa Koussa.
La Libye "a décidé d'observer immédiatement un cessez-le-feu et de mettre fin à toutes les opérations militaires", a déclaré M. Koussa lors d'une conférence de presse.
Il a affirmé que son pays, étant membre à part entière des Nations Unies, était "contraint d'accepter la résolution du Conseil de sécurité".
M. Koussa a ajouté que Tripoli encourageait "l'ouverture de canaux de dialogue avec toutes les parties", sans donner plus de détails.
Il a "regretté profondément" la résolution de l'ONU qui selon lui "aggravera la souffrance du peuple libyen".
Jeudi soir, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté en faveur d'un recours à la force contre les troupes pro-Kadhafi, ouvrant la voie à des frappes aériennes après plus d'un mois d'une insurrection réprimée dans le sang.
La résolution demande notamment l'établisstement immédiat d'un cessez-le-feu et l'arrêt complet des violences et de toutes les attaques contre des civils.
A défaut, elle autorise "toutes les mesures nécessaires" pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l'armée libyenne. Elle prévoit aussi une zone d'exclusion aérienne mais précise qu'il n'est pas question d'occupation militaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.