Un avion d’Afriqiyah s’écrase à Tripoli

12/05/2010
Un avion d’Afriqiyah s’écrase à Tripoli

Cent cinq personnes, 94 passagers et onze membres d'équipage, ont trouvé la mort mercredi dans le crash d'un avion d'une compagnie libyenne en provenance de Johannesburg à l'aéroport de Tripoli, a-t-on appris auprès des services de sécurité.
Un garçon néerlandais de 8 ans est le seul survivant du crash, a-t-on appris de source aéroportuaire. L'enfant a été conduit dans un hôpital proche de Tripoli, selon la même source, qui n'a pas précisé son état de santé
L'accident a eu lieu à 06H00 (04H00 GMT) lors de l'atterrissage de l'avion, selon une source au sein des services de sécurité de l'aéroport qui s'exprimait sous couvert d'anonymat. "Les 94 passagers et les onze membres d'équipage qui se trouvaient à bord ont trouvé la mort", a-t-on ajouté de même source.
L'avion appartient à la compagnie libyenne Al Afriqiyah et arrivait de Johannesburg, en Afrique du Sud. "Il a explosé à l'atterrissage et s'est totalement désintégré", a précisé la même source. Les membres de l'équipage étaient tous de nationalité libyenne, selon cette source.
Sur le tableau d'affichage de l'aéroport, l'arrivée du vol était annoncée à 06H10 locales.
Les conditions météorologiques étaient bonnes mercredi matin à Tripoli.

En photo : la page d'accueil du site de la compagnie annonçant le crash

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.