Une opération de sauvetage échoue en Somalie

12/01/2013
Une opération de sauvetage échoue en Somalie

Une opération militaire française a échoué à libérer un otage français détenu depuis plus de trois ans en Somalie par des islamistes. Deux soldats français ont été tués dans l'opération, ainsi que 17 "terroristes", selon le ministère français de la Défense.

Le sort de l'otage demeure incertain: alors que Paris a annoncé qu'il avait été "abattu par ses geôliers", les islamistes shebab affirment qu'il est toujours vivant et qu'il serait jugé "dans les deux jours".

Le raid a été mené dans la nuit de vendredi à samedi. "Le commando de la DGSE a fait face d'emblée à une forte résistance", a souligné le ministère, et "des combats violents ont eu lieu". Le communiqué précise que "17 terroristes ont été tués".

Le raid militaire visait à libérer un agent de la DGSE (services français du renseignement), détenu en Somalie depuis le 14 juillet 2009 par les shebab, un mouvement rallié à Al-Qaïda. Cet agent avait été enlevé à Mogadiscio avec un autre agent qui a, lui, recouvré la liberté en août 2009.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tino Adjété jette l’éponge

Sport

Le 2e vice-président de la Fédération togolaise de football (FTF), Tino Adjété, a annoncé mardi sa démission. Le climat est pour le moins tendu au sein de l’instance nationale du football.

La tête dans les étoiles

Tech & Web

La WoeLab Togo organise ce week-end le ‘Space Apps Challenge’, un hackaton de 48h destiné à implémenter des solutions à même de faciliter la recherche et la vie en milieu spatial. Une initiative internationale soutenue par la NASA.

L’ajustement structurel, c’est terminé !

Finances

Le FMI a changé et n'impose plus les politiques d'ajustement structurel qui ont été notamment décriées en Afrique et en Amérique du Sud dans les années 80-90, a assuré samedi sa directrice générale.

Football et paix

Sport

Le ‘Trophée de la paix en Afrique’, décerné par la Fondation internationale Issa Hayatou pour le développement du football de base en Afrique, a été attribué au président togolais Faure Gnassingbé.