Une opération de sauvetage échoue en Somalie

12/01/2013
Une opération de sauvetage échoue en Somalie

Une opération militaire française a échoué à libérer un otage français détenu depuis plus de trois ans en Somalie par des islamistes. Deux soldats français ont été tués dans l'opération, ainsi que 17 "terroristes", selon le ministère français de la Défense.

Le sort de l'otage demeure incertain: alors que Paris a annoncé qu'il avait été "abattu par ses geôliers", les islamistes shebab affirment qu'il est toujours vivant et qu'il serait jugé "dans les deux jours".

Le raid a été mené dans la nuit de vendredi à samedi. "Le commando de la DGSE a fait face d'emblée à une forte résistance", a souligné le ministère, et "des combats violents ont eu lieu". Le communiqué précise que "17 terroristes ont été tués".

Le raid militaire visait à libérer un agent de la DGSE (services français du renseignement), détenu en Somalie depuis le 14 juillet 2009 par les shebab, un mouvement rallié à Al-Qaïda. Cet agent avait été enlevé à Mogadiscio avec un autre agent qui a, lui, recouvré la liberté en août 2009.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération commando contre un bus en provenance du Mali

Faits divers

Cinq individus circulant à moto et armés de fusils d’assaut de type AK 47 ont braqué  dimanche un autocar sur la nationale N°1.

Viviane Van Steirteghem s’en va mais la coopération demeure

Coopération

Après le ministre des Affaires étrangères la semaine dernière, Viviane Van Steirteghem, la représentante de l’UNICEF au Togo, est allé faire ses adieux lundi au Premier ministre.

Défaite du Togo

Sport

Les Guinéens se sont imposés dimanche à Casablanca face aux Togolais (1-0) lors du dernier tour aller des éliminatoires de la CAN 2015 des moins de 17 ans dont la phase finale se déroulera au Niger.

Formation de haut niveau pour 3 cyclistes togolais

Sport

Trois jeunes cyclistes retenus par la Fédération togolaise de cyclisme (FTC) sont partis samedi pour Le Caire en Egypte.