Une rencontre dans l’intérêt du président Obama

09/06/2011
 Une rencontre dans l’intérêt du président Obama

La Maison Blanche va continuer à demander davantage de progrès au Gabon sur la question des droits de l'homme, a affirmé jeudi le porte-parole de Barack Obama, avant une rencontre entre le président américain et son homologue Ali Bongo.

La situation des droits de l'homme au Gabon est en amélioration, a déclaré ce porte-parole, Jay Carney (photo), et nous continuerons à demander, que ce soit l'administration ou le président (Obama) lui-même, davantage de progrès sur ces questions.

Interrogé pour la deuxième journée consécutive sur le bien-fondé pour M. Obama d'accorder l'honneur d'une réception dans son Bureau ovale à un dirigeant critiqué par des organisations non gouvernementales et des opposants pour la corruption et le manque de démocratie de son régime,

M. Carney a appelé à ne pas être naïf.

Il serait un peu naïf de penser que le président des Etats-Unis ne devrait pas rencontrer des dirigeants qui ne répondent pas à tous les critères qui seraient les nôtres, a-t-il dit lors de son point de presse quotidien.

Les Etats-Unis et le Gabon, qui assure ce mois-ci la présidence tournante du Conseil de sécurité de l'ONU, entretiennent des relations importantes, a ajouté M. Carney.

Le Gabon a effectué des votes très importants aux Nations unies (...) sur l'Iran, la Libye, la Côte d'Ivoire, notamment sur des questions liés aux droits de l'homme, a une nouvelle fois souligné le porte-parole, en notant que le président Bongo a effectué de nombreuses réformes au Gabon, et le Gabon joue un rôle de plus en plus important au niveau régional et mondial.

Etant donné le rôle qu'a joué le Gabon, étant donné le fait qu'il assume la présidence du Conseil de sécurité, cette rencontre est dans l'intérêt du président des Etats-Unis, a insisté le porte-parole.

M.

Obama doit accueillir M. Bongo dans le Bureau ovale à partir de 16H45 (20H45 GMT) pour des entretiens consacrés à des sujets stratégiques, régionaux et bilatéraux d'importance mutuelle, selon la Maison Blanche.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.