Vague de violence après le scrutin

20/04/2011
Vague de violence après le scrutin

Plus de 200 personnes ont été tuées dans les émeutes qui ont suivi la présidentielle au Nigeria, a affirmé mercredi une ONG, alors que le perdant, l'opposant Muhammadu Buhari, se disait victime d'un vaste trucage informatisé tout en demandant la fin des violences.
Plus de mille personnes ont été arrêtées dans la seule ville de Kaduna, où un couvre-feu de 24 heures sur 24 est en vigueur, a-t-il ajouté.
Les autorités ont refusé de préciser le nombre de morts pour ne pas attiser les représailles entre musulmans et chrétiens. De nombreux corps ont aussi été brûlés ou jetés dans des puits, rendant le bilan difficile.
L'élection a été jugée plus honnête et transparente que les précédentes au Nigeria. Les Etats-Unis ont félicité Goodluck Jonathan pour sa victoire et demandé le respect des résultats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.