Vague de violence après le scrutin

20/04/2011
Vague de violence après le scrutin

Plus de 200 personnes ont été tuées dans les émeutes qui ont suivi la présidentielle au Nigeria, a affirmé mercredi une ONG, alors que le perdant, l'opposant Muhammadu Buhari, se disait victime d'un vaste trucage informatisé tout en demandant la fin des violences.
Plus de mille personnes ont été arrêtées dans la seule ville de Kaduna, où un couvre-feu de 24 heures sur 24 est en vigueur, a-t-il ajouté.
Les autorités ont refusé de préciser le nombre de morts pour ne pas attiser les représailles entre musulmans et chrétiens. De nombreux corps ont aussi été brûlés ou jetés dans des puits, rendant le bilan difficile.
L'élection a été jugée plus honnête et transparente que les précédentes au Nigeria. Les Etats-Unis ont félicité Goodluck Jonathan pour sa victoire et demandé le respect des résultats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !