Vague de violence après le scrutin

20/04/2011
Vague de violence après le scrutin

Plus de 200 personnes ont été tuées dans les émeutes qui ont suivi la présidentielle au Nigeria, a affirmé mercredi une ONG, alors que le perdant, l'opposant Muhammadu Buhari, se disait victime d'un vaste trucage informatisé tout en demandant la fin des violences.
Plus de mille personnes ont été arrêtées dans la seule ville de Kaduna, où un couvre-feu de 24 heures sur 24 est en vigueur, a-t-il ajouté.
Les autorités ont refusé de préciser le nombre de morts pour ne pas attiser les représailles entre musulmans et chrétiens. De nombreux corps ont aussi été brûlés ou jetés dans des puits, rendant le bilan difficile.
L'élection a été jugée plus honnête et transparente que les précédentes au Nigeria. Les Etats-Unis ont félicité Goodluck Jonathan pour sa victoire et demandé le respect des résultats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.