Victoire de José Mario Vaz

20/05/2014
Victoire de José Mario Vaz

Le candidat du principal parti de Guinée-Bissau, José Mario Vaz, a remporté le second tour de l'élection présidentielle avec 61,90% des voix, selon des résultats provisoires publiés mardi par la Commission nationale électorale (CNE).

M. Vaz, 57 ans, du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), était en lice dimanche face à Nuno Gomes Nabiam, 51 ans, candidat sans étiquette mais notoirement apprécié des chefs de l'armée, qui a obtenu 38,10% des suffrages.

Les deux candidats ont 48 heures pour faire des réclamations à la Cour suprême, qui proclamera les résultats définitifs.

Les élections présidentielle et législatives sont censées permettre de ramener la stabilité en Guinée-Bissau deux ans après un coup d'Etat militaire qui, le 12 avril 2012, a renversé le régime du PAIGC entre les deux tours d'une présidentielle, interrompue du même coup.

Ce pays, ex-colonie portugaise de 1,6 million d'habitants, est abonné aux coups d'Etat depuis son indépendance en 1974.

L'instabilité politique et la pauvreté en Guinée-Bissau y ont facilité depuis des années l'implantation de trafiquants de drogue, avec la complicité présumée de hauts responsables de l'armée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.