Victoire de José Mario Vaz

20/05/2014
Victoire de José Mario Vaz

Le candidat du principal parti de Guinée-Bissau, José Mario Vaz, a remporté le second tour de l'élection présidentielle avec 61,90% des voix, selon des résultats provisoires publiés mardi par la Commission nationale électorale (CNE).

M. Vaz, 57 ans, du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), était en lice dimanche face à Nuno Gomes Nabiam, 51 ans, candidat sans étiquette mais notoirement apprécié des chefs de l'armée, qui a obtenu 38,10% des suffrages.

Les deux candidats ont 48 heures pour faire des réclamations à la Cour suprême, qui proclamera les résultats définitifs.

Les élections présidentielle et législatives sont censées permettre de ramener la stabilité en Guinée-Bissau deux ans après un coup d'Etat militaire qui, le 12 avril 2012, a renversé le régime du PAIGC entre les deux tours d'une présidentielle, interrompue du même coup.

Ce pays, ex-colonie portugaise de 1,6 million d'habitants, est abonné aux coups d'Etat depuis son indépendance en 1974.

L'instabilité politique et la pauvreté en Guinée-Bissau y ont facilité depuis des années l'implantation de trafiquants de drogue, avec la complicité présumée de hauts responsables de l'armée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.