Violences à Bujumbura

13/06/2010
Violences à Bujumbura

Sept personnes ont été blessées dans des attaques à la grenade samedi soir à Bujumbura, alors qu'une vingtaine de permanences du parti au pouvoir ont été incendiées en province dans un contexte de tensions électorales, a annoncé dimanche la police burundaise.
Deux grenades ont été lancées en plein centre-ville, l'une devant l'entrée d'un grand hôtel, l'autre près de l'église Saint Michel, où elle a fait quatre blessés, a-t-il précisé.
Une autre a explosé à la gare routière du quartier populaire de Kamenge, faisant un blessé. Une quatrième grenade a été lancée dans le quartier de Cibitoke chez un responsable local du parti au pouvoir, blessant deux personnes dont un enfant, toujours selon le porte-parole.
Ces incidents interviennent alors que le Burundi connaît de vives tensions politiques, l'opposition contestant les résultats des élections communales du 24 mai, largement remportées par le CNDD-FDD (ex-rébellion hutu au pouvoir) du président Pierre Nkurunziza (photo).
En province, une vingtaine de permanences du parti CNDD-FDD ont été incendiées depuis vendredi à Ngozi (nord), Kayanza (nord), Ruyigi (est), Bururi (sud) et Cibitoke (nord-ouest), a ajouté le major Ntarabaganyi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.