30 manifestants tués

23/01/2007
30 manifestants tués

Trente manifestants, dont quatre enfants, ont été tués et plus de 150 blessés lundi par les forces de l'ordre en Guinée, dont vingt-cinq dans la banlieue de Conakry, lors d'une grève générale illimitée, selon un nouveau bilan obtenu mardi de source hospitalière.

Depuis le début du mouvement le 10 janvier, 40 personnes ont trouvé la mort. La journée de lundi est de loin la plus meurtrière. Le précédent bilan faisait état de 23 morts.  

Selon un responsable de l'hôpital Donka, l'un des principaux de la capitale Conakry, sept personnes, dont 4 enfants, sont décédées dans la nuit à la suite de blessures par balles lundi.

 

Mardi à 10h00 (locales et GMT), aucun incident n'avait été signalé à Conakry comme à l'intérieur du pays.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.