Attaque meurtrière

27/01/2007
Attaque meurtrière

Deux Américaines, qui pourraient être la mère et la femme d'un diplomate américain, ont été tuées par balle samedi à Nairobi lors du vol à main armée d'un véhicule de l'ambassade des Etats-Unis dans lequel elles se trouvaient, a indiqué la police.

"Le quartier général de la police a confirmé qu'il y avait eu un incident armé durant lequel un véhicule de l'ambassade des Etats-Unis avait été volé et deux Américaines tuées par balle", a déclaré le porte-parole de la police Gedion Kibunja dans un communiqué. Deux des assaillants ont plus tard été tués par la police qui les traquait.

Les deux femmes, qui pourraient être la mère et la femme d'un diplomate américain, se trouvaient avec deux autres personnes dans le véhicule de l'ambassade où elles attendaient un collègue lorsque des individus leur ont tiré dessus, selon la police.

Les deux victimes se trouvaient dans un groupe de missionnaires américaines qui rendaient visite à une connaissance résidant à Uthiru, une banlieue de l'ouest de Nairobi, a précisé M. Kibunja.

"Vers 14H40 (...) leur véhicule a été bloqué par une voiture ayant à son bord quatre voleurs armés de fusils d'assaut AK-47 et de pistolets", a-t-il expliqué.

L'ambassade américaine s'est refusé à tout commentaire.

Le véhicule n'a pas été retrouvé. Les deux autres passagers, qui ont échappé à la mort, ont été hospitalisés en état de choc.

"Dans une opération de police consécutive pour appréhender les malfaiteurs, des officiers de police (en) ont intercepté certains et il y a eu une fusillade pendant laquelle deux policiers ont été blessés et deux gangsters tués", a poursuivi M. Kibunja. Les deux policiers ont été hospitalisés.

"La police, selon lui, a aussi retrouvé deux fusils d'assaut AK-47 avec 41 balles et un pistolet Browning avec 12 munitions. Un ordinateur portable et la carte d'un appareil photo ont également été retrouvés dans l'opération".

Des témoins ont affirmé avoir entendu des cris puis avoir vu les deux femmes allongées sur la route.

L'un de ces témoins, Michael Madine, a affirmé que sa voiture avait été volée par les mêmes malfaiteurs et que ces derniers l'avaient utilisée pour attaquer le véhicule de l'ambassade américaine.

Les quatre hommes, dont deux étaient armés de fusils AK-47, ont freiné sur le bord de la route, a raconté M. Madine.

"J'ai entendu des cris, puis trois coups de feu provoquant une grande confusion", a-t-il poursuivi ajoutant avoir alors vu "les femmes étalées au sol et saignant abondamment".

Les vols de voitures, tout particulièrement celles appartenant à des ressortissants étrangers, sont fréquents au Kenya.

La police a affirmé cette semaine avoir tué en un mois au moins 52 personnes suspectées de vols avec violence.

En août, l'ambassade américaine au Kenya avait indiqué qu'un de ses employés s'était fait voler sa voiture sous la menace d'une arme à Nairobi.

En juillet, des hommes armés avaient attaqué le luxueux 4x4 du ministre kenyan du Commerce Mukhisa Kituyi's et avaient notamment volé 3.000 dollars et deux téléphones portables.

En 2005, un rapport du gouvernement américain avait identifié Nairobi comme étant "l'épicentre" d'une nouvelle tendance aux vols de voiture avec violence se propageant en Afrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.