Ben Ali s'en prend à la France

12/11/2009
Ben Ali s'en prend à la France

Le président de Tunisie, Zine El Abidine, Ben Ali a annoncé jeudi que son pays avait saisi l'Union du Maghreb arabe et l'Union africaine contre une "ingérence dans ses affaires intérieures" et "atteintes à sa souveraineté", suite aux critiques de la France sur les droits de l'Homme.

"Semblable ingérence va au-delà de l'atteinte à la souveraineté de notre pays pour affecter également la souveraineté de l'Union du Maghreb arabe (UMA) et de l'Union Africaine (UA) auxquelles nous appartenons", a déclaré M. Ben Ali dans un discours à la Chambre des députés, devant laquelle il prêtait serment.Les deux organisations ont été saisies "afin qu'elles adoptent la position qui s'impose et s'élèvent contre ces abus qui sont contraires au principe de respect de la souveraineté des Etats", a-t-il dit, sans toutefois mentionner l'objet de ces abus ni leur auteurs.

Ce premier discours de M. Ben Ali depuis sa réélection le 25 octobre avec 89,62% des voix se tient dans le contexte d'une guerre de communiqués entre Tunis et Paris sur le respect des droits de l'Homme depuis l'incarcération du journaliste dissident Taoufik Ben Brik.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.