Inflation sans limite

11/10/2008
Inflation sans limite

Le Zimbabwe va émettre à partir de lundi des billets de 50.000 dollars zimbabwéens pour faire face à un taux d'inflation record de 213 millions de pour cent en juillet, a annoncé samedi la Banque centrale dans un communiqué.

Elle a également autorisé des retraits d'argent du même montant dans les banques, quinze jours seulement après avoir introduit des coupures de 10.000 et 20.000 dollars.Ce nouveau billet de 50.000 dollars vaut officiellement 294 dollars US mais tombe à cinq dollars US sur le marché noir. Il ne permettait samedi de n'acheter que trois pains à Harare, où les files s'allongent chaque jour devant les établissements bancaires.

La situation économique de cet ancien grenier à blé de la région ne cesse de se dégrader depuis les années 2000 avec le plus fort taux d'inflation au monde, un taux de chômage proche des 80%, un effondrement de la production et des pénuries récurrentes.

Pour sortir de cette situation, la population attend la mise en place d'un gouvernement d'union, qui pourrait changer les orientations de la politique monétaire et faciliter le retour de l'aide internationale. Mais l'opposition et le parti au pouvoir ne parviennent pas à s'entendre depuis un mois sur la répartition des ministères au sein de ce futur gouvernement.

Les pays occidentaux, qui n'ont pas reconnu la réélection le 27 juin du président Robert Mugabe, estiment que la réforme agraire musclée de 2000 avec l'expropriation de fermiers blancs est responsable de cette crise économique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Système électronique de suivi du courrier

Tech & Web

La société des postes du Togo a lancé son service ‘Post Tracker’. Pour les clients, c'est l'assurance de la traçabilité. 

CAN 2017 : tirage au sort le 19 octobre

Sport

Les têtes de série pour la Coupe d'Afrique des nations 2017 ont été désignées mardi. Le Togo se trouve dans le Pot 4 avec l'Ouganda et le Zimbabwe, notamment.

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.