Inhumation du président Bongo le 18 juin

10/06/2009
Inhumation du président Bongo le 18 juin

Le président Omar Bongo Ondimba sera inhumé le 18 juin à Franceville, dans sa région natale du Haut-Ogooué (est), après une semaine d'hommages à Libreville où son corps arrivera jeudi, selon le programme officiel des obsèques publié mercredi.

M. Bongo devrait être enterré sur un site dans la ville de Franceville où un mausolée pourra être érigé, a confié une source gouvernementale.Né à Lewaï, aujourd'hui rebaptisée Bongoville, près de Franceville, Omar Bongo était très attaché à sa région. Il y est considéré comme un grand bienfaiteur, parfois au détriment d'autres régions du pays, selon ses détracteurs.

Selon le programme officiel des obsèques du président publié par le quotidien national L'Union, le corps de M. Bongo arrivera à Libreville jeudi à 15H30 (14H30 GMT). Il recevra alors les honneurs militaires avant d'être transféré au palais présidentiel.

Il sera ensuite exposé au palais pour y recevoir les hommages jusqu'à la levée du corps, le mardi 16 juin, avant son départ pour Franceville. Il y aura également une journée d'hommage à Franceville le 17 juin, avant "l'inhumation dans l'intimité" le jeudi 18 juin.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.