L'UA pas contente

20/03/2009
L'UA pas contente

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) a décidé vendredi à Addis Abeba de suspendre Madagascar, jugeant "anticonstitutionnel" le processus qui a porté Andry Rajoelina au pouvoir.

Après deux heures de réunion à huis clos, le président du CPS, l'ambassadeur burkinabè Bruno Nongoma Zidouemba, a déclaré aux journalistes: "le CPS a décidé, en accord avec les textes de l'UA, de suspendre Madagascar de participation aux institutions et organes de l'Union"."Le Conseil est d'avis que ce qui s'est passé à Madagascar est un changement anticonstitutionnel de gouvernement", a ajouté le diplomate.

L'Union européenne avait jeudi soir qualifié de "coup d'Etat" le changement de régime à Madagascar, tandis que Washington a jugé le transfert du pouvoir "non démocratique".

Le nouveau président de transition de Madagascar, Andry Rajoelina, a annoncé jeudi la suspension des "activités de l'Assemblée nationale et du Sénat", 48 heures après la démission forcée du président Marc Ravalomanana.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.