L'hommage à Levy Mwanawasa

23/08/2008
L'hommage à Levy Mwanawasa

Le corps du président zambien Levy Mwanawasa, décédé mardi à Paris des suites d'une attaque cérébrale, est arrivé samedi matin à l'aéroport de Lusaka, où l'attendaient ses proches, les membres du gouvernement et des milliers d'anonymes.

L'avion s'est posé vers 08H45 (06H45 GMT) sur le tarmac, ses réacteurs couvrant le son de la musique solennelle diffusée dans l'aéroport.Le cercueil a été salué par une salve tirée par des soldats, tandis que trois jets survolaient l'aéroport. Il a ensuite été escorté jusqu'au centre de la capitale par un convoi de véhicules militaires.

Le corps de Levy Mwanawasa, qui était au pouvoir depuis 2002, doit être exposé pendant le week-end dans le principal centre de conférence de Lusaka, avant d'être présenté dans les neuf provinces de la région.

Des milliers de Zambiens s'étaient massés samedi le long de l'avenue reliant l'aéroport au centre-ville. Dans la foule, de nombreuses personnes portaient des tee-shirts où était imprimé le portrait de Levy Mwanawasa, et certains visages étaient brouillés par les larmes.

"Il est irremplaçable, nous avons perdu un grand dirigeant et il sera difficile de combler le vide", a commenté Charles Mwape, membre du parti présidentiel, le Mouvement pour la démocratie multipartite (MMD).

"Le milieu des affaires est abattu. Nous espérons que sa politique sera poursuivie après sa mort", a ajouté Kelly Patel, l'un des chefs d'entreprises les plus influents de Zambie, qui gère une chaîne de magasins dans la capitale.

Le président Mwanawasa a mené une politique de lutte contre la corruption et d'assainissement des finances publiques, qui lui a valu les louanges de l'Occident. Il s'était également distingué des autres leaders régionaux en adoptant un ton ferme contre son homologue zimbabwéen Robert Mugabe.

Souffrant d'une santé fragile, il avait eu une attaque cérébrale le 29 juin, en marge d'un sommet de l'Union africaine (UA) en Egypte. Transféré à Paris, il est décédé mardi matin après sept semaines d'hospitalisation.

Des funérailles d'Etat sont prévues pour le 3 septembre, qui aurait été la date de son 60e anniversaire.

L'interim est assuré par le vice-président Rupiah Banda jusqu'à l'organisation d'une nouvelle élection présidentielle, censée se tenir dans les trois mois suivant la mort du président.

Rupiah Banda se trouvait samedi aux côtés de la Première Dame Maureen Mwanawasa et des six enfants du chef de l'Etat pour accueillir son corps à Lusaka.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.