Pas de coup d'Etat, mais un assassinat

02/03/2009
Pas de coup d'Etat, mais un assassinat

L'assassinat par des militaires du président de Guinée-Bissau Joao Bernardo Vieira, quelques heures après celui du chef d'état-major de l'armée, ne constitue pas "un coup d'Etat", a affirmé lundi un porte-parole des militaires bissau-guinéens.

"La mort du chef d'état-major de nos forces armées (le général Tagmé Na Waié) n'a aucun lien avec celle du président Joao Bernardo Vieira", a assuré à la presse le capitaine de frégate José Zamora Induta, porte-parole de la commission militaire mise en place dimanche soir."Nous n'accepterons pas que des gens interprètent cela comme un coup d'Etat. Ce n'est pas un coup d'état, je le répète", a-t-il insisté.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.