Pas de coup d'Etat, mais un assassinat

02/03/2009
Pas de coup d'Etat, mais un assassinat

L'assassinat par des militaires du président de Guinée-Bissau Joao Bernardo Vieira, quelques heures après celui du chef d'état-major de l'armée, ne constitue pas "un coup d'Etat", a affirmé lundi un porte-parole des militaires bissau-guinéens.

"La mort du chef d'état-major de nos forces armées (le général Tagmé Na Waié) n'a aucun lien avec celle du président Joao Bernardo Vieira", a assuré à la presse le capitaine de frégate José Zamora Induta, porte-parole de la commission militaire mise en place dimanche soir."Nous n'accepterons pas que des gens interprètent cela comme un coup d'Etat. Ce n'est pas un coup d'état, je le répète", a-t-il insisté.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.