26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

12/07/2018
26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Faure Gnassingbé (G) et Ali Bongo Ondimba en juillet 2017 à Lomé

En prélude au sommet Cedeao-Ceeac du 30 juillet à Lomé, un conseil des ministres des pays membres des deux organisations régionales aura lieu le 28 juillet.

Des experts réunis pendant deux jours dans la capitale togolaise ont élaboré le programme qui sera soumis aux ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de la Sécurité des pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale.

Le sommet sera consacré à la lutte contre les extrémismes et le terrorisme. 

Les experts préconisent une approche commune pour bien relever ces défis. Ils recommandent l’implication des communautés locales et de la société civile, le renforcement des échanges d’informations et la coopération militaire. 

Autre priorité, concevoir des plans de lutte contre la radicalisation chez les jeunes.

Enfin, les chefs d’Etat des deux ensembles régionaux devront impérativement trouver les moyens financiers. A défaut, cette initiative risque de rester sans lendemain.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest comprend 15 États et est présidée actuellement par Faure Gnassingbé.

La Communauté économique des Etats des l’Afrique Centrale, président par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, est composé de 11 pays.

Le sommet de Lomé réunira près de la moitié des pays africains.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.