Armes à feu : vers une harmonisation

24/06/2011
Armes à feu : vers une harmonisation

Les Experts gouvernementaux des pays membres de la Cédéao sont parvenus jeudi à Lomé à se mettre d’accord sur un «Guide d’harmonisation des législations nationales sur les armes légères et de petit Calibre en Afrique de l’Ouest (ALPC) ». 

La délibération a été rude, mais le document a finalement été adopté, s’est félicité, le Colonel Ali Nadjombé, président de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères au Togo. 

Le ministre de la sécurité, Gnama Latta, a jugé très dangereux pour la sécurité des Etats, que sur les 8 millions d’armes en circulation dans l’espace Cédéao, 6 millions soient détenues par des civils. 

«Cette convention vient donner un frein à des législations nationales désuètes. Cela apporte un nouveau souffle par rapport à la dimension et à l’évolution du phénomène », a-t-il déclaré.

Les guerres civiles actuelles ou passées en Afrique ont créé un vaste marché dans lequel les groupes armés et les déliquants n’ont que l’embarras du choix. Une AK47 (la célèbre Kalachnikov) se négocie en Afrique de l’Ouest pour quelques centaines de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.