Babangida interdit de se rendre à Conakry

02/02/2007
Babangida interdit de se rendre à Conakry

La visite prévue vendredi en Guinée de l'ex-président nigérian Ibrahim Babangida, mandaté par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) dont le Togo est membre, a été annulée en raison d'un refus des autorités guinéennes, a-t-on appris de source officielle.

"La visite du général Babangida a été annulée car elle n'a pas eu le quitus du gouvernement guinéen", a annoncé Aboubacar Cissé, chargé de communication au ministère guinéen des Affaires étrangères.M. Babangida, qui a dirigé le Nigeria de 1985 à 1993, était attendu vendredi à Conakry en compagnie du président de la commission de la Cedeao, Mohammed Ibn Chambas.

Les autorités guinéennes n'ont pas précisé si la visite de M. Chambas était elle aussi annulée.

Leur mission était de "faciliter la mise en oeuvre de l'accord conclu entre le gouvernement guinéen, les syndicats et les autres acteurs politiques" et de préparer "une éventuelle visite de chefs d'Etat de la Cedeao si nécessaire", selon un communiqué de la Cedeao.

La Guinée vient de connaître dix-huit jours de grève générale organisée à l'appel des syndicats et marquée par la mort d'au moins 59 manifestants. Sous la pression, le président Conté, au pouvoir depuis vingt-trois ans, a accepté la nomination d'un nouveau Premier ministre aux pouvoirs élargis.

Les autorités guinéennes ont par ailleurs annoncé la venue samedi du président de Guinée-Bissau, Joao Bernardo Vieira.

"Le président bissau-guinéen Joao Bernardo Vieira est attendu demain" samedi, a indiqué M. Cissé sans préciser l'objet du déplacement de M. Vieira, considéré comme proche de son homologue guinéen Lansana Conté.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : tirage au sort le 19 octobre

Sport

Les têtes de série pour la Coupe d'Afrique des nations 2017 ont été désignées mardi. Le Togo se trouve dans le Pot 4 avec l'Ouganda et le Zimbabwe, notamment.

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.