Chambas condamne l'attaque contre Soro

29/06/2007
Chambas condamne l'attaque contre Soro

Le secrétaire exécutif de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO), Mohamed Ibn Chambas, a condamné vendredi l'attaque qui a fait trois morts dans la délégation du premier ministre ivoirien Guillaume Soro à Bouaké (centre de la Côte d'Ivoire). "Nous condamnons cette attaque violente qui met en péril le processus de paix en Côte d'Ivoire soutenu par l'ensemble de la communauté internationale", a déclaré M. Chambas, en marge des réunions préparatoires du 9e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine (UA), à Accra.

"La CEDEAO condamne les efforts pour faire dérailler le processus de paix en cours qui représente une opportunité pour le peuple de Côte d'Ivoire de dépasser le conflit, de reconstruire le pays dans un système inclusif et la participation démocratique", a-t-il ajouté."La violence ne peut pas être la voie pour régler les problèmes de la Côte d'Ivoire. Une fois de plus, nous encourageons le dialogue et un processus politique" pour ramener la paix, a-t-il conclu.

Le processus de paix de Ouagadougou avait débouché sur la nomination début avril de M. Soro, ancien chef rebelle, comme Premier ministre du président Laurent Gbagbo, dans ce pays coupé en deux depuis près de cinq ans.

Selon un conseiller de M. Soro, l'avion du Premier ministre a essuyé un tir de roquette alors qu'il atterrissait à Bouaké, place forte historique de la rébellion, vendredi matin. M. Soro n'a pas été touché, mais trois membres de sa délégation ont été tués, selon cette source.

Les auteurs de cette attaque ne sont pas encore identifiés, mais des tirs ont été entendus à Bouaké après cette attaque à l'aéroport.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un an pour déployer la fibre optique

Tech & Web

Le gouvernement a lancé le 10 mars dernier le projet e-gouvernement qui prévoit, entre autres, de raccorder 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

Projets sociaux à Kara et Dapaong

Coopération

Togo Terminal, filiale du Groupe français Bolloré, finance à hauteur de 200 millions de Fcfa la construction de bâtiments scolaires, de hangars sur les marchés et d’infrastructures d’assainissement dans les villes de Kara et de Dapaong.

Il n’y a plus de fatalité

Développement

Longtemps enclavée, la plaine de Mô au relief accidenté est en passe d'être totalement désenclavée au terme d'un projet de développement lancé en 2011.

112 pythons saisis à Lomé

Faits divers

L’Office centrale de répression de trafic illicite de drogue et de blanchiment (OCRTIDB) a arrêté samedi un Togolais qui s’apprêtait à vendre 112 pythons royaux.