Défaite inéluctable des narcoterroristes

19/01/2013
Défaite inéluctable des narcoterroristes

Un sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) s’est ouvert samedi à Abidjan.

Le président de l’organisation et chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a appelé à une mobilisation internationale plus large dans les opérations militaires au Mali, où des soldats français et maliens combattent des groupes islamistes armés.

Il nous faut accélérer le rétablissement de l'intégrité territoriale du Mali avec l'appui logistique de nos partenaires et aller au-delà de nos effectifs actuels grâce à des soutiens internationaux, a-t-il estimé.

Faisant référence à la prise d'otages menée en Algérie par un commando islamiste, il a souhaité que soit examinée, en coordination avec les +pays du champ+, notamment la Mauritanie et l'Algérie, de même qu'avec les pays du Maghreb, leur implication dans les opérations en cours au Sahel afin d'éviter tout repli des terroristes.

Le président ivoirien a également appelé à la mobilisation internationale pour financer les efforts militaires africains au Mali.

Promettant la défaite inéluctable des narcoterroristes, il a affirmé que le processus politique devait se poursuivre au Mali, avec l'adoption d'une feuille de route de la transition par les autorités maliennes et le lancement d'un véritable dialogue national pour régler les causes profondes du conflit.

Aucune région du monde ne sera plus jamais à l'abri si le Sahel bascule du mauvais côté, a-t-il conclu.

Les premiers éléments de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA), telle que définie par la résolution 2085 du Conseil de sécurité des Nations unies sont arrivés à Bamako.

Le Togo a déjà engagé plus d’une centaine d’hommes débarqués jeudi et vendredi à Bamako du Fokker présidentiel mis à disposition par Faure Gnassingbé. Le reste des effectifs, environ 350 hommes, devraient être sur le terrain en milieu de semaine prochaine.

Les soldats togolais ont  été les premiers militaires africains à débarquer au Mali.

Quelque 2.000 membres de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), la force d'intervention africaine, doivent être déployés d'ici au 26 janvier. 

Au total, quelque 5.800 soldats du continent africain doivent être déployés et prendre à terme le relais de l'armée française.

Photo : les premiers éléments des FAT à leur arrivée jeudi à l’aéroport de Bamako

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.