Des soldats togolais vont intervenir au Mali et en Guinée Bissau

26/04/2012
Des soldats togolais vont intervenir au Mali et en Guinée Bissau

Réunis jeudi à Abidjan, les chefs d'État de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, ont annoncé l'envoi de soldats de la force militaire régionale au Mali et en Guinée-Bissau pour y "sécuriser" la transition.

Cette forme militaire comprendra entre 500 et 600 hommes dont une centaine de militaires fournie par le Togo, mais aussi la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Sénégal.

Dans le communiqué final, ils demandent à la commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) de "commencer avec effet immédiat le déploiement de la force d'attente de la Cédéao" au Mali, où le coup d'Etat militaire du 22 mars a favorisé la chute du Nord il y a un mois aux mains de rebelles touareg et de groupes islamistes armés.

Les dirigeants ouest-africains ont également décidé de "déployer avec effet immédiat un contingent" en Guinée-Bissau, plongée dans une nouvelle crise depuis le putsch du 12 avril, selon le communiqué final.

L'objectif de cette force, commandée par le colonel-major burkinabè Barro Gnibanga, est de "faciliter le retrait de la Mission d'assistance technique et militaire de l'Angola en Guinée-Bissau, d'assister la sécurisation du processus de transition" et de préparer la réforme du secteur de défense et de sécurité, indique le communiqué final.

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Elliott Ohin, participait à ce sommet extraordinaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).