Faure à Abuja pour évoquer la crise en Guinée

10/01/2009
Faure à Abuja pour évoquer la crise en Guinée

Un sommet des dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) devant se prononcer sur une suspension de la Guinée s'est ouvert samedi à Abuja, capitale fédérale du Nigeria.

Le président togolais, Faure Gnassingbé, assiste aux travaux.Les chefs d'Etat, réunis en session extraordinaire à huis clos, vont se pencher sur la recommandation des ministres des Affaires étrangères de l'organisation régionale de suspendre de l'organisation la Guinée, aux mains de putschistes depuis le 23 décembre.

Ils doivent se prononcer officiellement à l'issue du sommet samedi, en principe par consensus.

Vendredi, les chefs de la diplomatie ont estimé que la Guinée ne devait plus participer aux réunions de la Cédéao au niveau des chefs d'Etat et des ministres.

"Il en sera ainsi jusqu'au retour de l'ordre constitutionnel", ont-ils jugé, selon Abdel Fatau Musah, directeur des affaires politiques de la Cédéao.

Outre celui du Togo, dirigeants du Liberia, du Ghana, de la Gambie, du Nigeria, de la Sierra Leone, du Bénin et du Burkina Faso ont fait le déplacement, selon un responsable de la Cédéao.

Tous les autres Etats membres de l'organisation régionale étaient représentés par des délégations de haut niveau, à l'exception de la Guinée, qui ne pouvait occuper son siège, a poursuivre cette source.

Kabiné Komara, qui a été nommé Premier ministre par la junte, présent à Abuja, devait néanmoins être invité à s'adresser à l'assemblée.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.