Gbéo : "Le Togo a bien changé"

06/10/2011
Gbéo : "Le Togo a bien changé"

Le président de la Commission de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), James Victor Gbéo (photo), a participé hier à la pose de la première pierre du poste juxtaposé de Noépé (frontière Togo-Ghana)

Jeudi matin, il était à la présidence. 

« Je dois féliciter le président Faure Gnassingbé pour sa vision en faveur du développement du Togo. Tous ceux qui ont eu à connaître ce pays, il y a quelques années, savent que beaucoup de choses ont évolué", a-t-il déclaré à la fin de l’entretien avec le chef de l’Etat.

La construction du poste de Noépé est financée par l’Union européenne à hauteur de 5,8 milliards de Fcfa. Sa création s’inscrit dans un programme régional de facilitation du transport dont l’un des volets est  justement l’installation de ces postes qui devraient contribuer à la faciliter les formalités aux frontières dans le contexte du protocole régional relatif à la libre circulation des personnes et des biens. 

La philosophie de tout le projet est de permettre davantage de compétitivité des acteurs économiques de la sous région, mais aussi de fluidifier la circulation au bénéfice des populations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les syndicats ne font pas recette

Social

Si au Togo les syndicats font beaucoup de bruit, notamment ceux de la fonction publique, le nombre d’encartés reste très faible, moins de 3% des travailleurs.

Championnat de badminton à Lomé

Sport

Le ‘Badminton Country’ se déroulera les 20 et 21 décembre à Lomé. 16 badistes togolais, béninois, chinois et indiens s’affronteront dans le cadre de cette compétition régionale.

Edem Kodjo revient en librairie

Culture

‘Et demain l’Afrique’, l’ouvrage de référence publié en 1985 par Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais, va connaître une seconde jeunesse. 

Faux policiers sous les verrous

Faits divers

La police a arrêté 6 individus à Lomé spécialisés dans le vol de motos. Le mode opératoire était imparable.