Guinée Bissau : comment mettre fin à la crise ?

20/09/2016
Guinée Bissau : comment mettre fin à la crise ?

Le président Roch Kaboré (Burkina) et Faure Gnassingbé mardi à New York

Le président Faure Gnassingbé a assisté mardi à New York à une session extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao. Il avait à ses côtés les leaders du Sénégal, du Ghana, du Burkina, notamment.

Au cœur des discussions, la situation en Guinée Bissau. 

Les acteurs de la crise politique qui secoue ce pays d’Afrique de l’Ouest depuis plus d'un an ont accepté une proposition de sortie de crise en six points soumise par des dirigeants de la Cédéao récemment. 

Mais les différentes parties impliquées ne se sont toujours pas mis d'accord sur le nom du futur premier ministre d'inclusion comme l´avait recommandé l’organisation régionale.

La Guinée-Bissau traverse des turbulences politiques depuis la destitution en août 2015 par le président Vaz de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira, chef du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir), auquel tous deux appartiennent.

Le PAIGC conteste toujours la désignation, en juin 2016, de Baciro Dja comme Premier ministre. Et ses députés refusent de siéger au Parlement, empêchant le chef du gouvernement de présenter son programme de politique générale.

Les tensions à la tête de l'Etat inquiètent d'autant plus la communauté internationale que l'élection de M. Vaz en mai 2014 avait marqué un retour progressif à l'ordre constitutionnel dans cette ex-colonie portugaise d'Afrique de l'Ouest jusqu'alors en proie à une instabilité chronique, avec des tentatives de coup d'Etat militaires à répétition.

La réunion à huis clos qui s’est tenue mardi à New York est destinée à donner une impulsion aux recommandations de la Cédéao pour une sortie de crise rapide.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.