Guinée Bissau : le chef du PAIGC dénonce le non-respect de l'accord de Conakry

07/02/2018
Guinée Bissau : le chef du PAIGC dénonce le non-respect de l'accord de Conakry

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé

Domingos Simoes Pereira, président du PAIGC (parti majoritaire en Guinée Bissau), a rejeté mercredi la nomination du nouveau Premier ministre, Artur Silva, par le président José Mario Vaz. 

Dans un entretien avec la presse locale, le leader du PAIGC a expliqué que cette nomination n'a pas respecté la constitution et encore moins l'Accord de Conakry initié par la Cédéao. 

Cet accord signé en octobre 2016 pour sortir d'une crise politique et institutionnelle qui dure depuis deux ans recommande la nomination d'un Premier ministre de consensus. 

Domingos Simoes Pereira regrette que le président de la République "persiste à toujours compromettre" les lois du pays. 

En ce qui concerne la médiation de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest, M. Pereira a déclaré avoir confiance dans l'organisation régionale.

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a signé le 4 février dernier le document officiel imposant des sanctions (interdiction de voyage et le gel des avoirs financiers) contre 19 personnalités de ce pays qui entravent le processus de mise en œuvre de l’accord de Conakry.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.