Guinée : mise en garde face aux violences politiques

13/02/2018
Guinée : mise en garde face aux violences politiques

Marcel Alain de Souza

Le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza, a condamné les violences postélectorales en Guinée. 

Tout en saluant le bon déroulement du scrutin local, il fait part de sa préoccupation face à l'évolution de la situation. 

‘La violence postélectorale est préjudiciable à la paix et à la quiétude qui prévaut dans le pays et dans la région", a déclaré M. de Souza.

Il a lancé un appel aux partis politiques et aux candidats indépendants ainsi qu'à leurs partisans ‘de s'abstenir de tout recours à la violence et de privilégier les voies de dialogue’. 

Les violences qui se sont produites à l’occasion des élections locales ont fait 7 morts dont 5 enfants et un étudiant. 

La Cédéao est actuellement présidée par Faure Gnassingbé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies