Guinée : mise en garde face aux violences politiques

13/02/2018
Guinée : mise en garde face aux violences politiques

Marcel Alain de Souza

Le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza, a condamné les violences postélectorales en Guinée. 

Tout en saluant le bon déroulement du scrutin local, il fait part de sa préoccupation face à l'évolution de la situation. 

‘La violence postélectorale est préjudiciable à la paix et à la quiétude qui prévaut dans le pays et dans la région", a déclaré M. de Souza.

Il a lancé un appel aux partis politiques et aux candidats indépendants ainsi qu'à leurs partisans ‘de s'abstenir de tout recours à la violence et de privilégier les voies de dialogue’. 

Les violences qui se sont produites à l’occasion des élections locales ont fait 7 morts dont 5 enfants et un étudiant. 

La Cédéao est actuellement présidée par Faure Gnassingbé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.