Industrie : l’échec des stratégies nationales

30/03/2012
Industrie : l’échec des stratégies nationales

Les ministres de l’Industrie des 15 Etats membres de la Cédéao doivent approuver, vendredi à Lomé, la PICAO, comprenez la Politique industrielle commune de l’Afrique de l’Ouest.

«Cette réunion vise à sensibiliser et mobiliser les gouvernements, les partenaires techniques et financiers et le secteur privé pour enfin mettre en pratique le plan d’action de la PICAO », explique Ahmed Hamid, le commissaire de la Cédéao chargé du Commerce, des Droits de douane, de l’Industrie, des Mines et de la Libre circulation.  

Pour cet expert, «les politiques d’industrialisation basées sur des stratégies nationales non concertées, cloisonnées dans des sphères micro-étatiques et axées sur l’import-substitution ont montré leurs limites ».

Ahmed Hamid rappelle que 0,1% des exportations provenant des pays membres est constitué de produits manufacturés. Le tissu industriel ne représente que 7% du PIB régional et le commerce inter-Etats se situe entre 10 et 12%. 

Face à ce constat, le ministre togolais de l’Industrie, Bakalawa Fofona, invite les pays membres de la Cédéao à développer une infrastructure de transformation industrielle compétitive sur le marché international.

La PICAO doit permettre l’accélération de l’industrialisation de la région en soutenant la transformation industrielle endogène des matières premières et en diversifiant les capacités de production industrielle.

L’objectif affiché est également de renforcer l’intégration régionale et les exportations des biens manufacturés. 

Enfin ce programme vise à accroître progressivement les échanges intra-communautaires en Afrique de l’ouest pour atteindre le seuil de 40% en 2030 avec 50% des biens manufacturés localement.

La Cédéao a pour membres Le Bénin, le Burkina, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.