L'Afrique de l'Ouest doit répondre aux enjeux de la mondialisation

24/11/2017
L'Afrique de l'Ouest doit répondre aux enjeux de la mondialisation

Exigences de plus en plus fortes du commerce international

Priorité des priorités pour la Cédéao, l’accélération du processus d’intégration. Pour parvenir à cet objectif ultime, l’organisation ouest-africaine doit adopter un dispositif commun en matière d’échanges économiques, de libertés de mouvements des marchandises et de réglementations.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, président du conseil des ministres des finances de la Cédéao, participe vendredi à Abuja à une réunion sur l'harmonisation fiscale et l'application du TEC (tarif extérieur commun) au sein de l'Espace.

Dans la perspective de l'établissement d'une union douanière, les Etats membres de l’organisation ont convenu de la mise en place d’un TEC.

A l’ouverture des débats, M. Yaya a rappelé que les pays membres souhaitaient parvenir à une parfaite union douanière afin de répondre aux enjeux de la mondialisation et aux exigences de plus en plus fortes du commerce international qui requiert une grande fluidité et une rapidité dans la circulation des biens et services. 

Les participants doivent se pencher sur les mécanismes d’exonérations de TVA et l’égalité de traitement des opérateurs économiques dans la communauté. Logique. Si tous les pays n’offrent pas la même fiscalité, la région se retrouvera en concurrence. Une situation que l’on observe au sein de l’Union européenne.

Enfin sur le plan de la santé, la Cédéao envisage d’augmenter le prix du tabac. Mais cela suppose une harmonisation pour éviter le trafic transfrontalier.

Le Togo préside actuellement l'organisation régionale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.