L'Afrique de l'Ouest veut devenir armateur

17/10/2016
L'Afrique de l'Ouest veut devenir armateur

Marcel Alain de Souza

Les ministres des Transports de la Cédéao (Communauté  économique des Etats de l’Afrique de l’ouest) discutent depuis lundi à Lomé sur les moyens de créer une compagnie maritime susceptible d’assurer le transport des marchandises et des passagers vers les pays côtiers de la région.

Si le projet n’a pas encore d’existence légale, il a déjà un nom, Sealink.

La réunion doit permettre d’entériner le statut d’entreprise communautaire, d’en fixer le capital et la répartition de l’actionnariat.

La Banque d’investissement et de développement communautaire (BIDC) s’est engagée à financer Sealink et d’entrer au capital. Aucun montant n’a été communiqué.

‘Une compagnie maritime créée et gérée par des privés et dotée d’un statut communautaire va rassurer les investisseurs. Nous sommes ravis que les opérateurs privés s’associent à la dynamique’, a déclaré Marcel Alain de Souza le président de la Commission de la Cédéao.

La création d’une compagnie de navigation régionale devrait faciliter les échanges et réduire les coûts, a estimé , Ninsao Gnofam, le ministre des Transports.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.