La Cédéao fixe un ultimatum

07/07/2012
La Cédéao fixe un ultimatum

Réunis en sommet samedi à Ouagadougou, les chefs d’Etat des pays membres de la Cédéao, dont le président Faure Gnassingbé du Togo (photo), ont menacé de suspendre le Mali des instances régionales si un gouvernement d'union nationale n'est pas mis en place d'ici au 31 juillet. 

Pour la Cédéao, un gouvernement plus large que l'actuel cabinet de transition du Premier ministre Cheick Modibo Diarra est indispensable pour enfin affronter la crise dans le nord du pays, tenu depuis plus de trois mois par des groupes armés, rebelles touareg et surtout islamistes alliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), désormais maîtres du jeu.

Le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, accompagnait le chef de l’Etat togolais au sommet de Ouagadougou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.