La Cédéao fixe un ultimatum

07/07/2012
La Cédéao fixe un ultimatum

Réunis en sommet samedi à Ouagadougou, les chefs d’Etat des pays membres de la Cédéao, dont le président Faure Gnassingbé du Togo (photo), ont menacé de suspendre le Mali des instances régionales si un gouvernement d'union nationale n'est pas mis en place d'ici au 31 juillet. 

Pour la Cédéao, un gouvernement plus large que l'actuel cabinet de transition du Premier ministre Cheick Modibo Diarra est indispensable pour enfin affronter la crise dans le nord du pays, tenu depuis plus de trois mois par des groupes armés, rebelles touareg et surtout islamistes alliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), désormais maîtres du jeu.

Le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, accompagnait le chef de l’Etat togolais au sommet de Ouagadougou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).