La balle est dans le camp du Mali

03/05/2012
La balle est dans le camp du Mali

Réunis en sommet extraordinaire à Dakar jeudi, le président du Togo, Faure Gnassingbé (photo), et ses collègues de la Cédéao ont annoncé l'envoi d'une force militaire au Mali, dès que le pays en fera la demande.

Ils ont demandé à la commission de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest de préparer la force en attente en vue de son déploiement immédiat dès le feu vert de Bamako.

Le Togo avait donné son accord il y a une semaine pour la fourniture d’un contingent, comme d’ailleurs le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Concernant la Guinée Bissau, également en proie à une grave crise, la Cédéao a confirmé l'envoi d'une force ouest-africaine qui sera déployée pour garantir le retrait de la Misang (Mission angolaise) et assurer la sécurité de la transition. Mais aucune date n’a été annoncée.

Sur le plan politique, l’organisation régionale a confirmé sa décision prise lors d'un précédent sommet le 26 avril à Abidjan d'instaurer une transition de 12 mois. Reste à en fixer les modalités. Sur cette question, les choses risquent de ne pas évoluer si la junte reste sur ses positions actuelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.