Le casse-tête Jammeh

18/01/2017
Le casse-tête Jammeh

Banjul, la capitale gambienne

Comment trouver une issue à la crise gambienne ? Le Togo et l’ensemble des pays de la Cédéao cherchent une solution à ce casse-tête.

Selon la constitution, le président Yahya Jammeh est censé quitter le pouvoir le 19 janvier après sa défaite à la présidentielle le 1er décembre dernier. Son successeur Adama Barrow est en standby au Sénégal.

Mais après avoir reconnu les résultats, Jammeh a fait volte-face et affirme vouloir rester en place tant que la justice n'aura pas statué sur ses recours électoraux.

Hier, il a même proclamé l'état d'urgence, invoquant ‘un niveau d'ingérence étrangère exceptionnel et sans précédent dans le processus électoral et les affaires du pays.

Le président gambien fait référence aux menaces de l’organisation ouest-africaine, y compris celle d’une intervention militaire.

Les médiations menées notamment par la présidente du Liberia n’ont rien donné.

Faure Gnassingbé et les chefs d’Etat de la région se concertent non-stop afin de trouver un moyen de faire partir en douceur Yahya Jammeh. Pas évident car l’intéressé ne veut rien entendre.

Quant à l’option militaire, elle s’avère risquée, compliquée et politiquement sensible.

 Il reste 24 heures pour trouver la solution miracle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.